Le Petit Monde de Pyxelle

Un carnet de couture, c’est utile !

 

Pour les débutantes (et les plus confirmées), je recommande vivement l’utilisation d’un carnet de couture, à avoir toujours avec soi dans son sac (on n’est jamais à l’abri d’un bon plan tissu ou mercerie).

Mon tout 1er carnet était d’un format A6. Je l’avais acheté chez Hema. Sa couverture était couleur carton, et je l’avais personnalisé avec une jolie broderie (un cerf géométrique).

Son format était super pratique pour se glisser dans le sac, mais à l’usage il était bien trop petit pour y noter ce que je voulais vraiment (et que dans le même temps, tout reste lisible et facilement accessible).

Du coup, j’ai décidé de changer de format. J’avais trouvé au tout début des soldes ce joli carnet format A5 à la couverture en simili cuir. Il coûtait, de base, 7€ et quelques, mais je l’ai eu pour 1€50 environ. J’aime le fait qu’il y ait un élastique qui permet de le maintenir fermé (comme il va être dans mon sac, cela vaut mieux)

 

La toute 1ère page est destinée aux fils de couture. Je vais y scotcher des échantillons des fils en ma possession, ce qui me permettra, lorsque j’achèterai de nouveaux tissus, de voir si je dois aussi acheter un fil coordonné. Ceci dans l’optique d’éviter des dépenses inutiles.

La double page suivante est consacrée :

  • d’une part à mes mensurations (je ne les ai pas encore inscrites, il faut que je les prenne correctement avec l’aide de ma sœur ou de ma meilleure amie)
  • et d’autre part aux métrages de tissus nécessaires par projets (j’ai simplement récupéré les informations sur le blog de « La Bobine », que j’ai ensuite mis en forme sous excel)

Les doubles pages suivantes sont consacrées aux projets réalisés ou à venir :

  • La page de droite vient accueillir une photo du projet (en noir/gris/blanc). Pas besoin d’une superbe qualité d’image, ni de couleur, le but étant de se souvenir une fois dans le magasin de ce à quoi cela correspond. Je ne l’avais pas fait sur mon 1er carnet, et je l’ai bien souvent regretté une fois arrivé devant les rouleaux de tissus.
  • Toujours sur la page de droite, je note le métrage nécessaire à la réalisation du projet, le type de tissu à utiliser, et au besoin, les autres fournitures nécessaire (fermeture à glissière, bouton, thermocollant, etc…). j’indique également si le patron inclus ou non les marges de coutures. C’est juste un petit rappel, vu que cela est déjà noté sur mes pochettes de rangement de patron, dont je vous parlerai bientôt.
  • La page de gauche est réservée aux échantillons des tissus que j’ai utilisé pour réaliser mon projet. Tout bêtement parce-que certains projets sont réalisés plusieurs fois (notamment les « basiques ») et que c’est pratique de savoir dans quels tissus, pour ne pas forcément reprendre le même (ou au contraire, pour reprendre exactement le même, parce-que quelqu’un a craqué sur votre réalisation et veut « exactement » le même)

Ci-dessous, quelques pages de projets que j’ai commencé à préparer, mais qu’il faut encore que je complète.

 

Pour terminer, sachez que ce carnet va certainement évoluer avec le temps. Il est adapté à ma façon de travailler, n’hésitez pas à modifier en fonction de votre manière de travailler.

Quelques conseils supplémentaires:

  • Quand vous entrez une nouvelle page de projet, pensez à bien noter le nom du patron, et son origine. Si vous regardez bien, j’ai inscrit en haut à droite « pdf » ou « mag » (pour magazine), et au-dessus de chaque photo, il y a la référence du patron (+ le nom du magazine et sa date de parution éventuellement)
  • Mettez votre carnet à jour régulièrement. Vos mensurations peuvent changer, n’oubliez pas de les modifier sur le carnet si cela arrive.
  • N’hésitez pas à ajouter des pages mensurations pour les membres de votre famille.
  • Et gardez en tête que ce carnet est fait pour vous faciliter la tâche. Mais il ne doit pas devenir une contrainte.

 

Côté évolution, j’envisage d’imprimer et coller en première page un bout de mètre de couture. Pour tester directement en magasin l’élasticité d’un tissu;

Si vous aussi, vous avez un carnet de couture, n’hésitez pas à partager vos astuces, qui pourront ainsi servir au plus grand nombre.

 

Et juste pour le fun, car j’adore les carnets, en voici quelques-uns que j’ai sélectionné et qui seront totalement adaptés à la rédaction d’un carnet de couture:

Le carnet « Valery »,
En cuir, format A5

Avec pleins de petits détails en cuir, je le trouve superbe.

Ses pages lignées seront super pratiques pour écrire droit. 24.99€ chez Amazon

http://amzn.to/2lXBMJn
Le carnet « Vie sauvage »
En cuir, format A5.

J’aime sa personnalisation poussée : 6 couleurs possibles (chacune avec un animal différent), et 4 types de pages possibles (quadrillage, blanc, ligné, pointillé). 19.99€ chez Amazon

http://amzn.to/2lNbp6R
Le carnet « Annuent».
En cuir, format A5

J'adore le design proposé. 17€ chez Amazon

http://amzn.to/2vs0SV8

 

 

 

 

One thought on “Un carnet de couture, c’est utile !

Laisser un commentaire