Le Petit Monde de Pyxelle

Ma première pochette Susie

pochette-susie

Je vous présente ma version de la pochette Susie :

C’est un joli modèle de trousse (de toilette, de maquillage) que j’ai souvent vu réalisé par les cousettes du net.

Il s’agit d’un tuto gratuit, à la base rédigé en allemand (blog de pattydoo).

Il a gentiment été traduit par la blogueuse Nadia.

 

Vous pouvez donc télécharger le tuto traduit à cette adresse : http://lespetitspapiersdenadia.over-blog.com/2015/05/tutoriel-pochette-susie-de-pattydoo.html

 

J’avais réalisé une 1ère version de cette pochette Susie dans les mêmes tissus.

Mais j’ai oublié une étape, ce qui fait que ma pochette ressemblait à un accordéon, comme vous pourrez le voir ci-dessous :

 

Sur ma deuxième version réalisée ce dimanche (la 1ère photo en haut de cet article), j’ai donc fait très attention à suivre toutes les étapes.

J’ai décidé d’ajouter un passepoil assorti à ma doublure, pour donner un peu de relief à ma pochette.

J’ai encore un petit défaut sur la pose de la fermeture éclair, je pense devoir faire une rallonge en tissu la prochaine fois, pour obtenir une belle finition.

 

Le matériel utilisé :

Les deux versions sont réalisées dans les mêmes tissus :

  • Le tissu rose est une sorte de tissu en laine, de Ma Petite Mercerie. Je l’ai reçu en cadeau (jeu-concours Burda), mais pas en quantité suffisante pour faire un vêtement (coupon de 30 cm x 150 cm).
  • Le tissu de doublure (violet) vient de chez Toto Tissus à Bordeaux, un coupon acheté au poids il y a déjà un moment.
  • Le passepoil a été acheté dans une mercerie à Bordeaux.
  • La fermeture éclair fait partie d’un lot de 50 acheté sur amazon, elle mesure 18 cm (7 pouces). J’avais commandé 2 lots, j’ai reçu 10 couleurs différentes en 10 exemplaires chacune, pour quelques euros : http://amzn.to/2lPeEdd

 

Une astuce :

Pour coudre facilement le tissu de doublure (qui est très fluide), je l’ai amidonné.

C’est une astuce qu’on m’avait donné pour faire les ourlets du tee-shirt plantain (évoqué dans cet article).

Résultat : cela fonctionne du tonnerre ! Le tissu se tient bien, j’ai pu marquer mes plis sans problème, ce qui aurait été impossible sinon.

 

Pour conclure :

La confection d’une pochette Susie est un peu plus complexe qu’une simple trousse doublée, mais le rendu est vraiment sympa.

Il ne faut pas hésiter à faire plusieurs tests avec des tissus peu coûteux, histoire de bien maitriser les techniques nécessaire à sa réalisation, et pour les ajouts de décorations supplémentaires (comme le passepoil par exemple).

 

 

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :